Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 15:21

IMG_9257 [1280x768]

Je viens de me décider à acheter cette boule magique sans produits chimiques donc écologique en remplacement de la lessive et de l’assouplissant. Plusieurs marques sont sur le marché, j’ai choisi la petite boule verte Magic Ball que j’ai trouvé tout simplement chez Carrefour pour 28 euros je crois. J’ai testé cette semaine en lavant à 30°, 40° et 60°. Je n’ai guère vu de différences avec la poudre et l’assouplissant que j’utilise habituellement si ce n’est que le linge n’a pas d’odeur. C’est vrai que mon linge n’était pas particulièrement sale, pour les petites taches, je me contente de faire comme à l’habitude, c’est à dire de mettre un peu de produit vaisselle sur celle-ci avant de mettre à la machine.

J’aimerais avoir votre avis sur ces boules et savoir si l’on peut vraiment faire 1000 lavages avec celle-ci comme cela est noté. Merci de préciser de quelle marque il s’agit, je pense que cela peut intéresser les internautes pour un futur achat.

Les propriétés :

La Magic Ball, constituée de 4 céramiques naturelles contenues dans une boule ronde a été élaborée scientifiquement de sorte qu’elle puisse laver les vêtements et le linge sans aucun détergent.

L’utilisation des Magic Balls remplace les fonctions principales apportées par les poudres traditionnelles à laver le linge.

Les résultats des tests menés par un institut national agréé ont certifié un haut niveau de force et de pouvoir de lavage, que sont, la force de décoloration et le pouvoir stérilisant.

En comparaison avec un processus classique de lavage, nous avons obtenu des résultats à la fois écologiques et économiques : réduction des détergents, réduction de la quantité d’eau utilisée, faible consommation d’électricité et gain de temps.

C’est une invention internationale qui a fait l’objet de brevet et d’un modèle déposé.

La boule de lavage sans détergent est un produit versatile qui fonctionne comme un produit de santé et de bien-être au naturel.

Les principes de lavage :

Les rayons infrarouge puissants émanant de la Magic Balls coupent les liaisons hydrogènes de la molécule d’eau en petits clusters et amènent à l’activation de ces petits clusters d’eau, ce qui accroît les mouvements moléculaires, la force de pénétration et la puissance de lavage. Des ions négatifs sont aussi diffusés pour affaiblir la surface et l’adhésion sur le linge de sorte que la saleté puisse être enlevée facilement sans détergent.

Les Magic Balls maintiennent la durée de PH à un niveau similaire à celui d’un détergent chimique et cela permet donc de retirer les taches de graisse.

Elles éliminent les composés chlorés présents dans l’eau et réduisent la tension de surface de l’eau et augmentent la force de lavage.

Elles éliminent les moisissures, les organismes pathogènes présents dans la machine à laver et activent l’eau pour augmenter la force de lavage.

La force de lavage sera renforcée par la force de friction résultant de la projection vers l’extérieure et par la pression d’eau issue de cette même projection.

Effets :

Parce que ces Magic Balls ne contiennent aucun détergent, il n’y a donc pas de résidu de détergent dans les fibres et les vêtements. Il n’y a donc pas de risque de problème de peau pour ceux qui sont allergiques ou ceux qui sont irrités par les résidus que les détergents peuvent laisser dans le linge après le lavage.

Cela protège de l’oxydation et de la décoloration des tissus causés par le chlore présent dans l’eau de ville et aide le tissu à conserver son élasticité.

Elles contiennent un agent antibiotique, elles éliminent les moisissures, les organismes pathogènes et les odeurs déplaisantes. Elles activent l’eau et augmentent la puissance de lavage.

Avec cette combinaison de fonctions, il n’est pas nécessaire d’ajouter des agents blanchissants, des assouplissants et d’autres additifs de lavage.

Il n’y a pas en final de linge entremêlé.

Note : il existe la même chose pour le lave-vaisselle, le Pocket vaisselle est ce que vous avez des informations sur celui-ci ?

 

Bon lundi de Pentecôte à tous !

Je suis contente car mon four est réparé depuis ce matin ! A bientôt pour une nouvelle recette !

 

IMG_9230 [1280x768] IMG_9226 [1280x768]

Mots clés Technorati : ,,

Partager cet article

Repost 0
Published by cuisine-guylaine - dans Divers
commenter cet article

commentaires

jidibio 05/09/2013 23:02

Le résultat de l’utilisation de ces boules est relatif mais pour avoir un très bon résultat il faut ajouter un peu de lessive. Beaucoup de paramètres sont à prendre en compte comme la nature du
linge, l’ampleur des tâches, la température choisie, le dosage du produit utilisé etc

julia1 10/07/2009 14:13

Les boules de lavage sont une escroquerie
La boule de lavage est un produit magique présenté comme une alternative écologique aux lessives, qui serait capable de laver aussi bien tout en préservant l'environnement, pour une somme comprise entre 30 et 50 euros et un nombre d'utilisations variable selon les fabricants.
Certaines de ces boules de lavage contiennent des "perles de lavage" qui sont des petites balles ou perles de céramique supposées interagir avec l'eau de la machine ou libérer des substances dans l'eau. D'autres modèles sont fermés et contiennent une solution liquide, mais rarement, voire jamais, la méthode de lavage n'est clairement expliquée, restant pour le moins obscure, ou, quand explication il y a, celle-ci relève d'une physique inconnue de nos jours : de la bonne vieille pseudoscience comme souvent avec ces attrape-nigauds..
Certaines boules de lavage déclarent "générer des rayons infrarouges puissants pour casser les combinaisons d'hydrogène de la molécule d'eau, afin d'augmenter le mouvement moléculaire, obtenir des 'molécules' plus petites pour mieux pénétrer et laver, en même temps." [sic]. Ce n'est pas tout : "des ions négatifs, qui affaiblissent l'adhérence des saletés sur les tissus pour qu'elles se détachent facilement sans utiliser de lessive." La déclaration de l'émission d'infrarouges n'est pas forcément fausse, tous les matériaux en émettent (notre corps aussi), pour faire plus simple (mais ça fait moins scientifique), on peut parler de "rayonnement de chaleur", ce qui est la même chose.
Le fait de chauffer l'eau dans la machine permet effectivement de laver, mais cela n'a rien à voir avec les perles de céramiques puisque c'est la chaleur de l'eau (son "rayonnement infrarouge") qui fera tout le boulot, boule de lavage ou pas, le résultat sera le même, et aucune étude n'a jamais démontré que des perles pouvaient générer plus de chaleur en interagissant avec de l'eau comme les promoteurs des boules de lavage l'affirment.
En revanche, les déclarations sur le fait que les boules affectent le pH de l'eau vers l'alcalin sont fausses, contrairement aux lessives qui contiennent des agents d'alcalinisation qui réduisent la saleté en petits morceaux permettant de donner plus de surface aux agents tensioactifs pour travailler. Les vendeurs de boules de lavage aiment répéter que leur produit fonctionne sans "produits chimiques polluants" qui seraient rejetés dans la nature par la machine à laver. La seule méthode qui tiendrait debout, sur le fonctionnement de ces boules de lavage et ses perles céramiques, serait ces déclarations non prouvées d'alcalinisation de l'eau, capable de retirer la saleté des vêtements. Mais sans agents tensioactifs, le processus est inefficace et rien ne pourra empêcher la saleté de rester attachée ou de revenir sur les vêtements pendant le lavage.
Des propriétés anti-chlore
D'autres vendeurs de boules de lavage déclarent que leurs perles contiennent des agents "anti-chlore" supposés neutraliser le chlore ajouté à l'eau du robinet. Le chlore et l'eau de javel sont des substances associées qui sont fréquemment rencontrées dans les lessives, le chlore est utilisé pour désinfecter l'eau du robinet. Les déclarations des vendeurs sont qu'en retirant le chlore de l'eau de la machine, la tension de surface de l'eau est réduite et que le chlore, nocif, ne pourra plus interagir avec les habits, quand bien même les quantités de chlore dans l'eau sont infimes, très contrôlés et sans aucun danger. Le chlore est un agent anti-bactérien puissant, le neutraliser de l'eau est assez illogique. Aucune explication claire n'est donnée sur le fonctionnement du prétendu pouvoir anti-bactérien des perles.
Enfin, certains produits déclarent posséder des éléments magnétiques qui "réduiraient la taille des molécules d'eau ce qui enlèverait le calcaire et réduirait l'oxydation des machines à laver et des tuyaux". Ces deux affirmations sont fausses d'un point de vue scientifique : les aimants n'interagissent pas avec la rouille ni avec les molécules de calcaire.
Un test rigoureux et grandeur nature de la boule de lavage a été réalisé. Comme on pouvait s'y attendre, celui-ci a montré que la boule de lavage ne nettoyait pas mieux le linge que de l'eau sans boule (et sans lessive). Même constat fait dans le magazine Que Choisir n°467 de février 2009 qui n'a constaté aucune différence entre des lavages à l'eau seule ou avec la fumeuse boule, et conclut à l'inutilité du produit dont on se demande comment un tel prix de vente peut se justifier.
Mais alors, pourquoi diable votre voisine vous soutient-elle que cette boule est efficace sur son linge, l'ayant elle-même constaté ? Parce que, comme c'est souvent le cas pour tout ce qui touche au charlatanisme, cette dernière est victime d'une "auto-illusion" (en n'ayant pas fait de test en aveugle sans boule) mais surtout, elle rationalise son achat (très cher pour un objet en plastique qui ne vaut presque rien à la fabrication) afin de réduire toute dissonance, or plus un objet acheté est cher, plus son propriétaire se sent engagé et tendra à lui trouver une utilité importante (notamment pour ne pas perdre la face). C'est d'ailleurs la raison pour laquelle certains vendeurs d'attrape-nigauds pour maigrir doivent vendre très cher leurs inutiles produits (et s'assurer une confortable marge), car lorsqu'ils dépassent un certain seuil à la baisse, celui-ci perd toute crédibilité au yeux du public.
Bref, les boules de lavage sont bien un produit pseudoscientifique, une escroquerie pourtant vendue en grandes surfaces ou par correspondance, et qui fout les boules tant la physique sous-jacente à son fonctionnement n'est que pipeau.

Sornettes sur Internet
Ici, on présente, sur un thème chaque fois différent, quelques affirmations pseudo-scientifiques trouvées sur des sites Internet. On ne cherche pas en général à les réfuter, mais parfois on renvoie à des sites amis qui le font. Avant tout, essayons d’en sourire !

Recherche sur le site
- chercher des mots
  

La boule de lavage
par Jean Günther - SPS n° 281, avril 2008
L’ignorance de la physique, le désir d’éviter de polluer, l’absence de scrupules de certains commerçants se conjuguent pour promouvoir de bien étranges produits.
Une boule sympathique ?
La boule de lavage, parfois qualifiée de « magique » est un objet commercialisé, prôné par de nombreux sites [1], et supposé permettre de laver le linge sans mettre de lessive. L’objet se place simplement dans le tambour de la machine à laver, qui s’utilise comme à l’habitude. Le prix en est modique, l’aspect agréable. La boule est réutilisable, mais, nous dit-on, pas indéfiniment : il faut bien en vendre de nouvelles !
À quoi sert la lessive ?
Rappelons ce qu’est un détergent : c’est une molécule comportant une extrémité hydrophile (se liant à l’eau) et une extrémité lipophile (se liant aux corps gras) ; la molécule s’attache à la fois au gras de la salissure et à l’eau de lavage, ce qui fait que le matériau des taches grasses est entraîné dans l’eau. Les lessives commerciales [2] contiennent de nombreux autres produits, dont les fameux « enzymes gloutons » (l’un des thèmes de leurs publicités), mais la base de leur activité réside dans ces molécules détergentes.
Nul ne nie que le rejet des eaux de lavage ait des effets écologiques négatifs. Une réglementation assez stricte tente d’en diminuer les conséquences, par exemple en limitant les phosphates qui provoquent un développement excessif de la végétation aquatique. Mais… il faut bien laver le linge, sans le battre à la main pendant des heures, comme on le faisait du temps où le seul détergent était le savon associé à la cendre.
Une physique douteuse
Quel principe physique permettrait d’obtenir un effet de lavage par un dispositif ne dispersant dans l’eau aucune molécule active ?
L’un des vendeurs de ce type d’objet avance [3] : « son principe utilise une action combinée grâce au lavage mécanique de la machine à laver et de la boule grâce aux macros-molécules libérées. Le principe actif permet d’activer les molécules d’eau qui peuvent ainsi mieux pénétrer les fibres textiles. Les ions dégagés par les perles présentes dans la boule assurent de bien dissocier les impuretés et de les évacuer en les combinant à l’eau ». Comment agissent ces « macromolécules » ? Qu’est-ce qu’une molécule d’eau activée ? Comment des ions (et lesquels) peuvent-ils dissocier des impuretés ? On ne le saura pas. On utilise les mots de la physique pour justifier un produit dont rien ne prouve la validité.
Ou encore [4] : « Les rayons infrarouges puissants de la Boule Magique partitionnent les combinaisons d’hydrogène des molécules de l’eau, ce qui augmente le mouvement moléculaire et renforce la pénétration dans les tissus et ainsi la capacité de nettoyage ».
Ailleurs [5] : « Grâce au rayonnement à infrarouges, la Boule Magique accroît le mouvement moléculaire de l’eau et renforce donc son pouvoir nettoyant ».
Notons ceci [6] : « Quand l’eau passe à travers un champ magnétique, le calcaire n’a pas la possibilité de se former ou de se déposer, il s’écoule avec l’eau. Les résultats sont immédiats, le linge devient plus doux et plus blanc ». On rejoint ici l’utilisation d’aimants pour lutter contre l’entartrage. C’est un autre sujet, d’ailleurs controversé, mais pas intrinsèquement absurde. Sauf que la boule proposée, en caoutchouc, n’émet aucun champ magnétique.
Parfois il y a vraime

aurelie 11/06/2009 18:58

j'ai la même depuis février et j'en suis ravis, le seul truc c'est que je ne compte pas mes lavages mais en tous cas mon linge ressort toujours propre et quand il est vraiment très sale(terre,herbe ou autres) je mets l'équivalent d'une cuillère à soupe de lessive en poudre.
Je ne connais pas celle du lave vaisselle mais ça m'intéresse aussi si quelqu'un à testé

Lola 07/06/2009 02:08

Pour le linge de couleur pas trop sale, ça marche si on intercale une lessive classique de temps en temps. Par contre, les tâches ne partent pas toujours. Il faut souvent passer par la case détachant. Et comme d'autres l'ont dit, ça n'est pas adapté au blanc. Mais ce que je lui reproche le plus, c'est sa surface abrasive. Cette boule n'est pas à utiliser avec des textiles délicats. Lors des premiers lavages, elle m'a achevé un certain nombre de vêtements usés ou fragiles... L'un dans l'aurte, je me demande si réduire drastiquement les doses de lessive ne serait pas plus rentable économiquement comme écologiquement...

GAëlle 05/06/2009 17:53

ma maman l'a et ne m'a pas conseillé de l'acheter à cause de mes enfants ... et oui c salissant ;-)

Présentation

  • : Cuisine Guylaine
  • Cuisine Guylaine
  • : Cuisine simple et rapide, au fil des saisons avec des produits bio ou de terroir, plus de 5000 recettes, toutes sont testées. Une catégorie : "Assiettes de fêtes" et une autre "A vos paniers gourmands" vous seront utiles pour les fêtes de fin d'année. Je suis Conseillère Guy Demarle, n'hésitez pas à me contacter !
  • Contact

Rechercher

Contactez-moi

Contactez l'auteur

 
 
 
 
 Conseillère Demarle
 
Tout savoir sur le Cook'in
cookin.jpgTout savoir sur les produits
guy-demarle.jpg  Consultez le catalogue en ligne
 
 
 
Gourmandises
Vente en ligne de produits consommables
code réduction PAL13678 
logo-demarle.gif

Autres blogs

Cuisine guylaine (1er blog)
Photo guylaine

Mes blogs amis

A Mes Nuits Blanches
A turtle in a kitchen
Adelirose
Amuses bouche, Sylvieaa
Atelier pain
Bernie's crumble
Bio gourmand

Blog ô délices
Blogs à croquer
C'est moi qui l'ai fait
Chef Damien
Chef la recette
Chez Réquia
Chocolat & Caetera
Chroniques gourmandes
Cléa cuisine
Cocopassions
Cook show
Cookbook addict
Couverts et découvertes
Croque en bouche
Cuisine Campagne
Cuisine et couleurs, Irisa
Cuisine plurielle
Cuisine sauvage
Cuisiner en ligne
Du Tableau au Fourneau, Annie

Ecole Dosnon nos recettes
Eryn et sa folle cuisine
Face food
Fidji Passion Boulange
Flexipaninie
Food Box, Lili63
France Chef.TV
Fureur des vivres
Gato Azul

Gérard Rabaey
Grignotages sauvages
Grignote et Barbotine
Jasmine cuisine
Jeux de goûts
Khobz Dar, Madjy
La boîte à gâteaux
La boîte à sardines
La bouche pleine de carotte
La bouilloire bavarde
La casserole carrée
La cuisine de Mercotte
La cuisine de Monique
La pâtisserie gourmande de Philippe
La popotte des potes

La table de Pascaloue

La table des chefs
La table monde
La tartine gourmande
Le blog de Lacath
Le blog de l'atelier des chefs
Le blog de Noël
Le blog de Régis Bulot
Le carrefour
Le pétrin
Les bonheurs de Senga
Les bonnes recettes d'Adelirose
Les desperate housewives
Les gourmandises d'Isa
Les petits plats de Trinidad
Les sucreries de Bulle
Ligne et Papilles, Lavande
Mais pourquoi est-ce que ...
Mais qu'est-ce qu'on mange, ce soir ?, Hélène
Mirliton
Miss Patelière
Passe-moi ta recette
Passion culinaire, Minouchka
Péché de gourmandise
Popotte entre potes
Recettes de chef (le journal de Julien Binz)
Sensation cuisine
Sooishi cuisine
Talons hauts et cacao
Tasca da elvira
Topmiam
Vanessa cuisine

Rendez-leur visite

Blogothèque

                                                                  Top blogs de recettes

lexiophiles-adv-cal-7

Etoileblog.JPG 

 

Partenariat
Logo VIGNOLIS

Epicerie-fine-EpicesetSaveurs.com-cuisine-Guylaine.jpg
banniereblog.jpg
image001
telechargement.jpg
Logo La cuisine à Lydia 

                                                                           logo-cooknblog.jpg

logo-fond-transparent.png
 300px-Fleury_Michon.svg.png

Blogs

Blogs à Croquer

 

Feedjit

 

Technorati Profile