Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 23:37

Quiche thon, chèvre frais et ciboulette

Vraiment délicieuse cette quiche du livre de Cyril Lignac :"OUI CHEF ", je vous la conseille.

Ingrédients :

1 pâte brisée

150 g d'olives vertes dénoyautées

250 g de thon à l'huile d'olive

100 g de chèvre frais

4 oeufs

200 g de fromage blanc

10 cl de crème liquide

150 g de parmesan râpé

1 poignée de pistaches

3 c à soupe de ciboulette ciselée

sel poivre

Préchauffez le four à 200°C. Etalez la pâte dans le moule beurré.

Piquez le  fond à l'aide d'une fourchette et enfournez pour 10 mn pour précuire la pâte.

Coupez les olives en morceaux.

Egouttez le thon puis écrasez-le dans un bol avec le chèvre frais avec une fourchette.

Battez les oeufs en omelette dans un saladier, ajoutez le thon au chèvre , le fromage blanc et la crème liquide, les 2/3 du parmesan, les olives, les pistaches et la ciboulette en mélangeant bien entre chaque ingrédient.

Salez, poivrez. Mélangez à nouveau.

Versez la préparation au thon sur le fond de tarte précuit.

Saupoudrez avec le reste du parmesan.

Mettez au four 35 mn environ.

Je vous conseille de mettre une feuille d'aluminium en cours de cuisson car la mienne était fortement dorée et de baisser la température du four à 180°C au bout de 20 mn de cuisson.

N'ayant plus d'olives vertes j'ai mis une petite boîte de mousse de thon aux olives vertes  et aux câpres de la marque la belle-iloise.

Une quiche que je referais car elle a été apprécié de nous tous.

Repost 0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 14:59

Je m'en vais poster ma carte avec un peu de retard certes mais le changement de blog effectué ce week-end m'a pris pas mal de mon temps.

IMG_8115

Je vous laisse deviner sa destination.

Cette carte part à 830 km de chez moi, c'est une ville où je vais presque chaque année et pourtant je ne connais pas la ville, mais par contre très bien son ----, on y attend très souvent pendant de longues heures interminables sous la chaleur pour

--------- via -- -----.

Ceux qui me connaissent bien ont très certainement trouvé ?

Repost 0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 10:59

Une recette faite ce week-end que nous avons appréciée. Cette recette est tirée d'un Féminin Cuisine.

Ingrédients :

300 g de truite fumée

1 courgette

1/2 citron

4 oeufs

1 botte de ciboulette

25 g de beurre

20 g de farine

50 g de mimolette vieille poivre et sel

IMG_8081bis

Préchauffez le four à 180°c.

Mixez la truite fumée avec le jus du 1/2 citron, poivrez. Ajoutez la ciboulette ciselée et la courgette coupée en très petits dés. Faites fondre 25 g de beurre dans une petite casserole, ajoutez la farine, laissez reposer quelques secondes en remuant avec une cuillère en bois. Ajpoutez 20 cl d'eau.

Continuez de faire cuire à feu doux 2 mn en remuant constamment pour obtenir une crème couvrante, salez très peu.

Retirez du feu et mélangez la crème à 4 oeufs battus en omelette.

Incorporez la chair de la truite. Mixez les dés de courgettes, ajoutez 50 g de mimolette râpée et versez la préparation dans 4 moules à soufflés. (J'ai pris des moules à briochettes en silicone). Enfournez 30/35 mn environ.

Démoulez dès la sortie du four. Servez tiède avec des copeaux de mimolette, ciboulette et dés de courgettes.

bacuilleres_1_

Repost 0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 10:52

Cet après-midi, nous sommes allés voir une exposition d'aquarelle avec une amie à Verzenay dans le vignoble. Je vous ai rapporté quelques photos de la montagne de REIMS, que voici :


Le moulin de Verzenay

 

 

 

 

 

En rentrant je me suis décidée en voyant les bananes que personne ne mangeait à faire ces petites verrines pour le soir.

Pour 3 verrines :

1 yaourt au lait entier

1 fromage blanc en faisselle ( individuel )

1 blanc d'oeuf

1 c à soupe de sucre glace

2 c à café de sucre semoule

du golden syrup

1/2 c à café de vanille en poudre

2 bananes

quelques gouttes de citron

quelques pistaches pour le décor (ou autres )

 

 

Battez le blanc en neige au fouet électrique, ajoutez le sucre glace à la fin.

Mélangez le fromage blanc et le yaourt avec 1 c à café de sucre semoule et incorporez-les au blanc en neige.

Ecrasez les bananes avec 1 c à café de sucre semoule et quelques gouttes de citron.

Dans les verres, disposez 2 c à soupe de mousse lactée puis un peu de compotée de bananes, un filet de golden syrup, à nouveau de la mousse, puis décorez avec des pistaches concassées ou selon vos envies.

Et maintenant, régalez-vous !

Repost 0
Published by guylaine - dans Verrines
commenter cet article
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 10:50

Paëlla

Après le questionnaire farfelu auquel je viens de répondre, voici la recette de la paëlla faite ce week-end.

L' occasion pour moi d'utiliser le plat que Marlène et Nico m'ont rapporté d' Espagne. Une très bonne idée car je me suis aperçue que celui que j'avais jusqu' à maintenant ne pouvais pas aller sur l'induction, le fond étant légèrement bombé, c'est vrai que j'ai fait de nombreuses paëllas avec depuis 20 ans.

Pour 10 personnes :

600 g de riz

1/2 chorizo

1 kg de moules

600 g de crevettes

10  cuisses de poulet

1 poivron jaune

1 poivron rouge

1 poivron vert

2 oignons BIO

1/2 boîte de dés de tomates pelées

1 petit bol de pois surgelés

2 doses de safran

1 l de court - bouillon BIO

Eau de cuisson des moules

Huile d'olive

sel, poivre

Préparation :

Faites dissoudre dans 1 l d'eau bouillante 2 tablettes de court-bouillon BIO.

Faites cuire les moules, pour la recette, c'est ici.

Mettez les pois à cuire dans l'eau bouillante comme indiqué sur le sachet.

Décortiquez les crevettes.

Dans une sauteuse, faites chauffer l'huile d'olive, mettez le poulet, laissez le dorer, ajoutez les oignons coupés fins, les dés de tomates, un peu d'eau, sel et poivre.

Couvrez et laissez cuire 20mn à feu doux.

Dans une poêle, faites revenir le chorizo, réservez.

Mettez ensuite les poivrons en lanières dans un peu d'huile d'olive, laissez-les cuire 10 mn à feu doux.

Prenez un plat à paëlla, le mien fait 40 cm de diamètre, mettez l'huile d'olive, faites chauffer et ajoutez le riz, tournez avec une cuillère en bois et remuez jusqu'à ce qu'il devienne translucide.

Ensuite versez le bouillon en plusieurs fois,une partie du jus des moules, un peu de bouillon du poulet, tournez et laissez cuire doucement, ajoutez alors le safran bien mélanger.

Lorsque le riz est pratiquement cuit, ajoutez le chorizo, les poivrons, le poulet avec les dés de tomates, les petits pois, les crevettes, les moules, ( ne garder qu'une quinzaine de coquilles pour la déco ) sur le riz.

Laissez sur feu doux avec une feuille d'aluminium sur le dessus jusqu'au moment de servir. Vérifiez de temps en temps la cuisson, si nécessaire, n'hésitez pas à rajoutez un peu de bouillon.

Il y en avait facilement pour 14 personnes.

Régalez-vous !

Repost 0
Published by guylaine - dans Plats complets
commenter cet article
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 10:49

  

Voici la recette du gâteau d'anniversaire de mon fils Yann.

Je me suis servie pour la seconde fois du moule super pratique acheté chez DE BUYER cet été.

Pour le voir en photo, cliquez ici.

Pour la pâte :

300 g de farine

300 g de sucre

4 gros oeufs ( blancs en neige )

1 paquet de levure chimique

1 paquet de sucre vanillé

1 verre de lait

1 verre d'huile

 

 

Mélangez le sucre et les jaunes jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez peu à peu le lait, l'huile, la farine mélangée à la levure.

Montez les blancs en neige très fermes et incorporez-les délicatement.

Sur la plaque de four, je mets un papier de cuisson, je pose mon moule à la dimension souhaitée puisqu'il est réglable dans les 2 sens, je mets au milieu la séparation et je verse ma pâte de chaque côté en parts égales.

Sinon, beurrez un grand moule à manqué et enfournez 1h à 160°C.

J'ai trouvé cette recette sur le site de Marmiton.

Pour la chantilly à la violette :

Mettez au moins 1/2 à l'avance les batteurs, le bol et la crème fleurette au congélateur.

20 cl de crème fleurette

3 c à soupe de sirop de violette

1 boîte de poires au sirop

Battez la crème en chantilly, à petite vitesse au départ, puis à grande vitesse et à la fin ajoutez le sirop de violette.

Réservez 4 demi-poires pour le décor final et coupez les autres en petits morceaux, les incorporer à la chantilly, fourrez le gâteau.

Pour la ganache au chocolat :

20 cl de crème fraîche

20 g de beurre

1 c à soupe de sucre

200 g de bon chocolat

Chauffez la crème avec le beurre et le sucre jusqu'à ébullition.

Mélangez bien pour avoir une préparation homogène.

Hors du feu, ajoutez le chocolat en morceaux, bien mélangez.

Nappez votre gâteau avec la ganache.

Pour la décoration :

Noix de coco

Coupez en lamelles les 4 poires restantes, saupoudrez d' un peu de noix de coco.

et mettez au frais.

Bon appétit !

Repost 0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 10:47

Aujourd'hui 16 octobre, c'est la journée mondiale du pain.

On me demande souvent comment faire son levain, c'est pourquoi je profite de cette journée pour vous expliquer la fabrication du levain et du pain au levain.

Utilisez un saladier en verre ou en céramique préalablement ébouillanté car la chaleur va aider à faire démarrer votre levain.

J'utilise toujours de la farine complète bio type 150 mais on peut aussi prendre de la farine de seigle.

Les ajouts de farine complète et d'eau sont à faire le matin et le soir.

Le 1er jour, le matin :

Dans votre bol ébouillanté, mélangez 15 cl d'eau avec 1 cc de miel et 80 g de farine complète.

Mélangez bien et recouvrir avec une assiette, il faut que l'air puisse passer pour que le levain respire.

Gardez votre bol sur l'évier de la cuisine, il faut de la chaleur mais aussi de l'humidité.

Le 1er jour, le soir :

Mélangez 10 cl d'eau tiède avec 50 g de farine complète, versez dans le levain du matin, remez bien et transvasez dans un nouveau bol ébouillanté, couvrez de nouveau pour laisser fermentez.

Les jours suivants matin et soir :

Refaites la même chose avec 10 cl d'eau tiède et 50 g de farine complète , pendant une durée de 3 à 5 jours, tout dépend de la température ambiante.

Votre levain est prêt lorque vous voyez apparaître de petites bulles sur les bords du bol.

L'odeur doit toujours être aigrelette mais doit rester agréable, et le bol parfaitement propre pour éviter les bactéries.

Pour lui donner de la force :

C'est la dernière étape, il faut lui donner sa consistance définitive.

Mélangez dans un bol 5 cl d'eau et 50 g de farine complète, c'est la consistance qu'il doit avoir.

Prenez votre levain et en ajoutant de la farine complète et de l'eau tiède, faites lui prendre la même consistance.

Pour terminer ajoutez le contenu  du 1er bol.

Mettez le dans un petit bol en céramique avec une assiette à dessert sur le dessus.

Pendant 2 à 3 jours ajoutez -lui 5 cl d'eau tiède et 50 g de farine complète.

Voilà, votre levain est prêt pour vous faire de nombreux pains il ne  reste plus qu'à lui trouver un nom, le mien s'appelle Prosper, il a maintenant un peu plus de 2 ans et demi et il me fait de très bons pains, c'est une vrai histoire d'amour et quelle odeur le soir lorque vous le sortez du four, il reste à lui assurer une bonne santé, à lui changer son lit ( le bol ) tous les 2 ou 3 jours, et il vous fera de nombreux pains, brioches, crêpes ou gaufres pour vous en remercier.

Pour la préparation du pain :

Mélange et pétrissage :

Vous avez besoin de 150 g de levain, donc il faut lui donner au minimum 75 g de farine et 75 g d'eau.

Je mets toujours un peu plus, il faut lui donner toujours la même quantité d'eau que de farine.

Certains préfèrent lui donner à manger la veille au soir pour faire le pain le lendemain, moi je lui donne juste avant de faire le pain, je préfère, c'est une histoire de goût.

Je mets 80 g de farine donc 80 ml d'eau tiède, dans un bol, je mélange bien et je rajoute au levain en mélangeant à nouveau.

Je prélève 150 g de levain que je mets dans le robot, j'ajoute 275 ml d'eau tiède, 500 g de farine blanche T55, 2cc de sel, je pétris 20 mn environ dans le kitchenaid, j'ajoute progressivement 2 c à soupe de graines de sésame, 2 c à soupe de de graines de pavot, 1 c à soupe de graines de lin en laissant tourner le robot jusqu'à l'obtention d'une boule. Je laisse pendant 5 heures dans le robot, sans y toucher.

Le rabattage :

Après les 5 heures de levée,je renverse la pâte sur la table farinée.

Je l'aplatis avec la paume de la main pour chasser les bulles de gaz.

Je la plie en 2, en la tournant d'un quart de tour à chaque fois.

Aplatissez, pliez, tournez, 8 fois au total.

Je dépose le pain dans un moule à cake en silicone, je mets à nouveau un mélange de graines : sésame, lin, tournesol sur le dessus en appuyant légèrement avec la main pour les faire rentrer dans le pain, je recouvre d'un torchon et je fais lever encore 5 h au minimum dans l'endroit le plus chaud de la maison, si on dépasse le temps ce n'est pas un problème mais ne pas mettre moins de 5 heures.

Cuisson :

Je préchauffe mon four à 250°C pendant 10 mn.

Je pose un petit récipient avec de l'eau sur la grille du bas, pour faire "le coup de buée".

Au bout des 10 mn, j'incise à l'aide d'une lame de rasoir le pain dans la longueur très rapidement et j'enfourne aussitôt sur la grille au-dessus enfaisant attention que le pain ne soit pas au-dessus du récipient à eau.

Je baisse la température à 220°C.

Je laisse cuire 35 mn, je sors le pain en vérifiant qu'il soit suffisamment cuit, il doit sonner le creux quand on le tape sur le dessous, je le pose sur une grille.

Conservation :

Je le conserve tout simplement dans un torchon.

Il vous faut maintenant adopter la préparation de votre pain à vos horaires de travail.

Je commence mon pain en fin de matinée, je le rabat vers 17 h et je le cuis le soir entre 22 et 23 heures, comme ça on a le plaisir  de pouvoir déjeuner du bon pain frais le matin au réveil.

Si vous avez une machine à pain, vous pouvez l'utiliser sur le programme : pétrissage, levée sans cuisson.

IMG_0917bis

Il faut éviter que le levain meurt car sinon il faut tout recommencer.

Quelques petits conseils :

- utiliser uniquement une cuillère en bois

- éviter de laver son bol avec du produit vaisselle ou sinon rincer abondamment

- éviter lui les courants d'air

- toujours lui ajouter de l'eau tiède soit du robinet, soit de l'eau de source

- le laisser dans un récipient en verre ou en terre avec une assiette sur le dessus car il faut que l'air continue à passer

- il est préférable de prendre une farine complète bio pour nourrir le levain

- faites une copie de secours que vous mettez au congélateur au cas où il arrive malheur à votre levain.

IMG_0599

Si vous partez en vacances :

Si vous partez moins de 15 jours, vous pouvez le laisser dans le réfrigérateur sinon le mettre au congélateur.

Vous devez après lui donner progressivement pendant 3 jours,20 puis 30, 50 ml d'eau et autant de farine chaque jour avant de pouvoir le réutiliser. Le dernier jour avant de vous en servir lui rendre 80 ml d'eau et 80 g de farine.

C'est en visitant le site d'Adelirose que j'ai eu envie de faire mon propre levain, je vous invite à visiter son site.

Cela vaut vraiment la peine d'essayer de faire son propre levain, quand vous aurais goûté ce pain, vous ne pourrez plus vous en passer.

Depuis un mois je ne le fais plus dans un moule en silicone, je le pose simplement sur un silpat, cela permet de lui changer sa forme tous les jours et je le trouve meilleur ainsi, il y a de cette façon plus de croûte.

IMG_1136

Jane, que j'ai eu le plaisir d'avoir au téléphone, a réussi superbement son pain après une deuxième tentative, pour le voir, c'est ici !

Repost 0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 10:45

Une nouvelle recette de crème brûlée testée ce week-end qui est légère, subtile et qui dévoile un agréable goût de pomme.

Cette recette trouvée dans un magazine vient du restaurant:

Le Petit Bedon à Ste Savine dans l'Aube.

 

Pour 4 personnes :

5 jaunes d'oeufs

100 g de sucre

1 pincée de cannelle

34 cl de crème liquide

8 cl de jus de pomme fermier

8 cl de de lait

 

Rincez une casserole sous l'eau froide, y versez la crème, le lait, le jus de pomme, la pincée de cannelle et amenez à ébullition sur feu moyen.

Fouettez les jaunes et le sucre à grande vitesse pour avoir le ruban.

Versez un peu du mélange précédent et fouettez à la main, ensuite ajoutez le reste et mélangez bien.

Passez la crème au chinois et attendez 1/4 heure.

Eliminez ensuite la mousse avec une cuillère à soupe.

Enfournez au bain-marie à 100°C pendant 30 à 35 mn environ.

La crème doit être un peu tremblotante.

Laissez refroidir, mettez au frigo pour au moins 3 heures.

Au moment de servir saupoudrez de cassonade pour caraméliser la surface, environ 4 mm d'épaisseur avec un chalumeau de cuisine

Repost 0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 10:44

Cette brioche porte bien son nom, elle est toute en douceur et toujours appréciée même après un  bon repas car elle n'est pas bourrative bien au contraire. C'est une recette  qui m'a été donnée par la mère de l'une de mes meilleures amie, Christine, qui venait régulièrement  à la maison faire des réunions Tupperware.

Je la fais depuis fort longtemps, c'est pratique comme recette car on commence la pâte la veille au soir, on la laisse toute la nuit dans le frigo et on la finit le lendemain matin.

Je vous la conseille aussi pour accompagner une fondue au chocolat.

Un vrai régal !!!

Ingrédients pour 10 à 12 personnes :

350 g de farine

50 g de sucre

1 cc de sel fin

4 oeufs

170 g de beurre fondu

30 ml eau froide (2c à soupe)

20 g de levure de boulanger émiettée

Versez la farine en fontaine dans un grand bol, au centre, mettez sel, sucre, oeufs, beurre fondu et levure délayée à part dans les 2 c d'eau. Mélangez bien avec une maryse.

Fermez bien et laissez lever une nuit ou au moins 6 h dans le bas du réfrigérateur.

Farinez le plan de travail et étalez la pâte en carré et pliez-la en 4.

Etalez le boudin obtenu sur toute la longueur pour avoir une bande de pâte large comme la main.

Roulez la pâte sur elle-même.

Coupez ce boudin en 8 morceaux.

Mettez ces morceaux dans un moule à savarin en silicone et laissez lever à nouveau 4 h dans un endroit tempéré.

Faites cuire à four non préchauffé à 175 °C pendant environ 30 mn.

Couvrez 5/6 minutes avant de démouler, attention, elle est fragile.

Dégustez tiède, c'est un délice.

On peut ajouter aussi du sucre perlé comme je l'ai fait.

Vous pouvez la congeler et la faire tiédir au moment de servir.

Repost 0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 10:40

Il faut que je vous raconte un événement qui m'est arrivé à Savines lors de nos dernières vacances. Nous nous apprêtions pour le déjeuner quand le portable se mit à sonner, c'était Emilie, ma nièce qui travaille en restauration sur Bastia. Elle me dit Bonjour, quitte pas, je te passe quelqu'un ???

J'entends : "Allo, bonjour c'est Guylaine ?, ici c'est Alain , le chanteur 

D' I MUVRINI

Quelle ne fût pas ma surprise et me voilà partie à lui raconter que nous les avions connu à Porticcio, plus précisément à Marinca, dans un village vacances, il y a près de 30 ans et que depuis à la maison tout le monde est fan, que nous avons tous les CD et que nous les avions vu plusieurs fois en concert à Ajaccio , au théâtre de Reims, et que l'on avait participé au débat  qui avait eu lieu à l'Apostrophe à Reims.

Il m'a donc fait part de la sortie d'un nouveau DVD pour les fêtes de Noël,  de leur tournée 2007 et d'un nouvel album en préparation pour 2008.

Si vous ne les connaissez pas encore, je vous invite à découvrir leur site  où vous pourrez écouter des extraits musicaux.

www.muvrini.com

J'ai été ravie de pouvoir communiquer avec lui car je suis vraiment fan depuis 30 ans, merci Emilie et merci Alain de m'avoir accordé un peu de ton temps.

Je sais aussi que cela n'a pas toujours été facile pour eux au début et qu'ils étaient même interdit de chanter dans certains villages.

Ce sont des voix qui vous prennent dans les tripes, des chants qui vous touchent en plein coeur, des messages d'espoir, d'amour et de fraternité, que du bonheur !

Quand je n'ai pas le moral, j'écoute un de leur CD, je me laisse transporter, et je rêve à cette Corse que j'aime.

Mes favoris sont :

Umani, Leia et Alma le tout dernier.

Tout de suite, défilent devant mes yeux tous ces paysages magnifiques, grandioses, et je me rappelle les odeurs du maquis qui vous ennivrent dès lors que vous avez posé le pied sur l'île.

Je me laisse à rêver à tous les souvenirs que nous avons laissé là-bas et ils sont nombreux depuis 30 ans.

Des personnes avec qui nous avions lié amitié et qui ne sont plus aujourd'hui, de tous les anniversaires fêtés au restaurant A Selva à Tolla que nous avons trouvé à l'abandon l'année dernière.

Tous nos meilleurs souvenirs de vacances sont là-bas.

A vous qui lisez mon blog, si vous êtes comme moi, fan du groupe I MUVRINI,

laissez-moi un petit commentaire pour me donner vos impressions.

Peut-être aura-t'il la gentillesse de m'envoyer ses recettes corses favorites 

pour enrichir mon petit blog cuisine, c'est du moins ce que je lui ai demandé.

En attendant pour ce soir, je vais préparer des cannellonis au brocciu et aux blettes.

Bonne soirée.

Repost 0

Présentation

  • : Cuisine Guylaine
  • Cuisine Guylaine
  • : Cuisine simple et rapide, au fil des saisons avec des produits bio ou de terroir, plus de 5000 recettes, toutes sont testées. Une catégorie : "Assiettes de fêtes" et une autre "A vos paniers gourmands" vous seront utiles pour les fêtes de fin d'année. Je suis Conseillère Guy Demarle, n'hésitez pas à me contacter !
  • Contact

Rechercher

Contactez-moi

Contactez l'auteur

 
 
 
 
 Conseillère Demarle
 
Tout savoir sur le Cook'in
cookin.jpgTout savoir sur les produits
guy-demarle.jpg  Consultez le catalogue en ligne
 
 
 
Gourmandises
Vente en ligne de produits consommables
code réduction PAL13678 
logo-demarle.gif

Autres blogs

Cuisine guylaine (1er blog)
Photo guylaine

Mes blogs amis

A Mes Nuits Blanches
A turtle in a kitchen
Adelirose
Amuses bouche, Sylvieaa
Atelier pain
Bernie's crumble
Bio gourmand

Blog ô délices
Blogs à croquer
C'est moi qui l'ai fait
Chef Damien
Chef la recette
Chez Réquia
Chocolat & Caetera
Chroniques gourmandes
Cléa cuisine
Cocopassions
Cook show
Cookbook addict
Couverts et découvertes
Croque en bouche
Cuisine Campagne
Cuisine et couleurs, Irisa
Cuisine plurielle
Cuisine sauvage
Cuisiner en ligne
Du Tableau au Fourneau, Annie

Ecole Dosnon nos recettes
Eryn et sa folle cuisine
Face food
Fidji Passion Boulange
Flexipaninie
Food Box, Lili63
France Chef.TV
Fureur des vivres
Gato Azul

Gérard Rabaey
Grignotages sauvages
Grignote et Barbotine
Jasmine cuisine
Jeux de goûts
Khobz Dar, Madjy
La boîte à gâteaux
La boîte à sardines
La bouche pleine de carotte
La bouilloire bavarde
La casserole carrée
La cuisine de Mercotte
La cuisine de Monique
La pâtisserie gourmande de Philippe
La popotte des potes

La table de Pascaloue

La table des chefs
La table monde
La tartine gourmande
Le blog de Lacath
Le blog de l'atelier des chefs
Le blog de Noël
Le blog de Régis Bulot
Le carrefour
Le pétrin
Les bonheurs de Senga
Les bonnes recettes d'Adelirose
Les desperate housewives
Les gourmandises d'Isa
Les petits plats de Trinidad
Les sucreries de Bulle
Ligne et Papilles, Lavande
Mais pourquoi est-ce que ...
Mais qu'est-ce qu'on mange, ce soir ?, Hélène
Mirliton
Miss Patelière
Passe-moi ta recette
Passion culinaire, Minouchka
Péché de gourmandise
Popotte entre potes
Recettes de chef (le journal de Julien Binz)
Sensation cuisine
Sooishi cuisine
Talons hauts et cacao
Tasca da elvira
Topmiam
Vanessa cuisine

Rendez-leur visite

Blogothèque

                                                                  Top blogs de recettes

lexiophiles-adv-cal-7

Etoileblog.JPG 

 

Partenariat
Logo VIGNOLIS

Epicerie-fine-EpicesetSaveurs.com-cuisine-Guylaine.jpg
banniereblog.jpg
image001
telechargement.jpg
Logo La cuisine à Lydia 

                                                                           logo-cooknblog.jpg

logo-fond-transparent.png
 300px-Fleury_Michon.svg.png

Blogs

Blogs à Croquer

 

Feedjit

 

Technorati Profile