Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 19:49


Des pains d'épices vraiment délicieux à faire et à refaire, pas trop sucrés, comme j'aime.
Et pourquoi pas en préparer qqs jours avant Noël et les mettre dans une jolie boîte pour les offrir le soir du réveillon. Vous retrouverez cette recette dans la catégorie : "A vos Paniers Gourmands", située à droite de mon blog.







Côté marché :
pour 16 pièces
100 g de beurre
10 cl de miel
15 cl de lait (ou de crème)
100 g de sucre vergeoise
1 oeuf
1 clou de girofle
1 fruit de la passion
100 g de farine blanche
100 g de farine de sarrasin
1cc de bicarbonate de soude
1 zeste d'orange (ou de l'orange confite en dés)
2 cc de gingembre en poudre
2 cc de cannelle
40 g d'amandes effilées



Préparation :
Portez le lait à ébullition ou la crème et mettez à infuser le clou de girofle pour environ 5 mn. Retirez-le.  Dans une petite casserole, faites fondre  à feu doux le beurre avec le sucre et le miel. Battez l'oeuf et incorporez-le dans la casserole lorsque le mélange est un peu refroidi.
Dans un cul de poule, mélangez les farines avec le zeste de l'orange (ou les dés d'oranges confites), les épices et le bicarbonate. Incorporez l'appareil précédent, ajoutez les graines du fruit de la passion, les amandes et le lait ou la crème tiédi.
Versez dans un moule à cake en silicone ou dans des mini-moules, laissez reposer 10 mn avant d'enfourner.
Faites préchauffer le four à 170°C et enfournez pour 35 mn dans un moule à cake ou 20/25 mn dans des mini-moules à cake.
Note : j'ai remplacé le zeste d'orange par des dés d'oranges confites et le gingembre par du 4 épices car je n'ai pas réussi à mettre la main sur le gingembre. J'ai mis de la crème liquide entière, pas d'amandes ni fruit de la passion.





 Si vous voulez être prévenu chaque fois que je publie un billet, pensez à vous inscrire à la newsletter. Bon week-end à tous !

Repost 0
Published by cuisine-guylaine - dans Pains et viennoiseries
commenter cet article
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 10:07



 Le pain paysan est le "cousin" du pain de campagne, seule la proportion de farine de seigle utilisée est différente. L'apport de cumin, anis et pavot est facultatif.

Côté marché :
300 g de farine T55
150 g de farine de seigle
90 g de levain
255 ml d'eau
9 g de sel
1 pincée d'anis
1 pincée de cumin
1 cs de pavot
1 cc de levure SAF



Dans le bol du robot mettez l'eau, le levain, le sel, les farines, pétrissez 2 mn puis ajoutez la cuillère à café de levure et continuez à pétrir à vitesse 1 avec le crochet à pain pendant 10 mn, ajoutez les épices si vous souhaitez en mettre et pétrissez encore 5 mn. Laissez lever avec un torchon sur le dessus pendant environ 90 mn, il doit avoir doubler de volume. Travaillez la pâte durant 2 mn pour en chasser l'air. Donnez à votre pain la forme désirée et déposez celui-ci dans un baneton et laissez lever à nouveau à température ambiante environ 1 h avec un torchon sur le dessus. Préchauffez le four 10 mn à 250°C. Retournez le pain sur un silpat ou autre, faites des entailles (grignes) avec un cutter ou avec un couteau très coupant, vaporisez d'un peu d'eau et enfournez pour environ 25/30 mn à 220°C.
Sortez-le du four et déposez-le sur une grille. Vérifiez la cuisson en le tapotant, s'il sonne creux, c'est parfait, sinon poursuivez la cuisson un peu plus longtemps.
 Laissez-le refroidir avant de l'emballer dans un torchon de lin.
Note : si vous désirez faire ce pain avec de la levure de boulanger, (sans levain), mettez 400 ml d'eau et 15 g de levure de boulanger.
Une recette que j'ai adaptée du livre : pains et viennoiseries.





Il vous reste encore qqs jours pour voter pour votre recette favorite : "Recettes Autour du Levain", c'est ici, clic !
Bon dimanche à tous !
Repost 0
Published by cuisine-guylaine - dans Pains et viennoiseries
commenter cet article
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 09:50


Une délicieuse recette qui provient du livre : Décors Salés Sucrés qui m'a été ennvoyé par les Editions SAEP. Ce livre, je l'aime vraiment beaucoup, Barbichounette m'a d'ailleurs avoué dernièrement qu'il faisait parti de ses 5 livres favoris. Pour arriver directement sur leur site, cliquez sur la couverture du livre. Vous pouvez aussi bénéficier des 1000 recettes gratuites en vous inscrivant. Si vous souhaitez être partenaire, consultez ce billet, clic !



Que ce soit au petit-déjeuner, à midi ou en début de soirée, les pâtes levées accompagnent bien volontiers la journée des gourmands et des gourmets.
Même s'il est consommé quotidiennement le pain peut sortir de l'ordinaire. La reine des pâtes levées le sait bien ; ,en effet la savoureuse brioche se décline sous des formes décoratives les plus variées.



Côté marché :
5 oeufs
20 g de levure de boulanger
20 g de lait
500 g de farine
10 g de sel
50 g de sucre
250 g de beurre



Préparation de la pâte à brioche :
Mettre dans un récipient les oeufs et le levure délayée dans le lait tiède. Ajoutez la farine, le sel et le sucre. Pétrir la pâte plusieurs minutes. La pâte doit se décoller des parois. Rassembler en boules. Incorporez le beurre coupé en petits morceaux. Travaillez à nouveau la pâte. Laissez pousser 1 heure. Recouvrir et mettre au réfrigérateur jusqu' à 24 h au maximum. Eviter de conserver la pâte au congélateur car la levure perd alors de son pouvoir levant. Fariner le moins possible durant le façonnage. Couvrir ou humidifier souvent la pâte pour éviter qu'elle ne croûte.
Etalez en rectangle la pâte à 12 mm d'épaisseur environ. En conserver un peu pour le corps de l'escargot.
Garnir d'une fine couche de crème pâtissière. Rouler jusqu' à l'obtention d'un boudin bien serré. Détaillez au couteau les tronçons d'environ 2 cm d'épaisseur. Les coller avec de la dorure sur le corps des escargots. 



La durée de la pousse varie selon la taille et la chaleur de l'endroit, entre 1 h pour de petites pièces et3 h pour les plus grosses. Il en est de même pour la cuisson : 15 mn pour les pièces individuelles et 45 mn pour les autres.
Dorer à l'oeuf avant de cuire à 200°C pendant 15 mn environ.
 Après cuisson, lustrer le dessus de fondant et décorer les escargots d'un oeil en pâte d'amandes et d'une paire d'antennes. (J'ai pris une gousse de vanille que j'ai coupée).
Note pour les rémois : vous trouverez le fondant chez Lydia ou à la Maison Pierné à Cormontreuil.



Recette de la crème pâtissière :
Côté marché :
1/2 l de lait
75 g de sucre en poudre
Vanille
50 g de farine
1 oeuf entier
3 jaunes

Préparation :
Travaillez la farine, le sucre et les oeufs à froid. Ajoutez peu à peu le lait et faire chauffer doucement en battant sans arrêt. Retirez au premier bouillon.
Note : je n'ai pas mis de vanille mais j'ai remplacé une partie du sucre par du sucre vanillé fait maison que je vous conseille vivement, la recette est ici, clic !



Il ne vous reste plus qu'à croquer dedans, avec un petit café, c'est trop bon !
______________________________________________________________

Encore qq jours pour voter : "Recettes autour du levain", c'est ici, clic !
Vous pouvez vous inscrire à la newsletter sur la droite de mon blog, sous le calendrier, vous serez ainsi prévenu par mail chaque fois que je posterais une nouvelle recette.



Si vous souhaitez m'envoyer votre mosaïque d'Automne et voir la mienne, c'est ici, clic . Il n'y a pas de date limite.
Repost 0
Published by cuisine-guylaine - dans Pains et viennoiseries
commenter cet article
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 11:03
chinois-2.pdf chinois-2.pdf


J'ai fait ce chinois hier pour notre petit-déjeuner ce matin, je peux vous dire qu'il est vraiment extra, il a beaucoup plu à Romain. La mie est tendre et aérée, avec le café c'est un délice !!!



Côté marché :
500 g de farine T45
75 g de sucre
100 ml de lait
8 g de sel
2 oeufs
180 g de beurre ramolli
2 sachets de levure briochin ou autres
100 g de raisins
Jus d'orange
Crème pâtissière
Fondant



Préparation :
Mettez à tremper les raisins (golden pour moi) dans le jus d'orange.
Préparez la crème pâtissière, j'ai faite celle de Ginette Mathiot (le 1er livre que mon mari m'a acheté lorsque j'avais 20 ans).
Dans le bol du robot, mélangez la farine avec la levure. Ajoutez le lait tiède, mélangez, puis le sel, le sucre, les oeufs, mélangez et terminez par le beurre ramolli. Malaxez pendant 5 mn à petite vitesse puis à grande vitesse.
Formez une boule de pâte et laissez lever dans le bol dans un endroit tempéré avec un torchon sur le dessus environ 2 h ou jusqu'à ce que la pâte double de volume.
Travaillez rapidement la pâte à la main puis abaissez-la sur un silpat ou autre en un rectangle de 30 x 50 cm.
Etalez la crème pâtissière refroidie sur le dessus ainsi que les raisins égouttés.
Roulez en partant du grand côté du rectangle. Découpez ce gâteau en 7 parts égales.
Disposez-les dans un moule à manqué beurré de 28 cm de diamètre. Pensez à laisser un peu d'espace entre elles. Laissez à nouveau reposez 35/40 mn dans un endroit chaud.  Enfournez dans le four préchauffé à 200°C pour environ 35/40 mn.
Faites fondre le fondant au bain-marie et étalez-le sur le chinois. 
Pour les rémois, vous pouvez en trouver chez Lydia ou à la Maison Pierné à Cormontreuil. Toutes les adresses de la région sont regroupées dans la catégorie : Bonnes adresses sur la gauche de mon blog, clic









Recette de la crème pâtissière :



 Côté marché :
1/2 l de lait
75 g de sucre en poudre
Vanille
50 g de farine
1 oeuf entier
3 jaunes

Préparation :
Travaillez la farine, le sucre et les oeufs à froid. Ajoutez peu à peu le lait et faire chauffer doucement en battant sans arrêt. Retirez au premier bouillon.
Note : je n'ai pas mis de vanille mais j'ai remplacé une partie du sucre par du sucre vanillé fait maison que je vous conseille vivement si vous ne connaissez pas, la recette est ici,clic !

Imprimer la recette
_________________________________________________________________________________________

Je vous rappelle que vous pouvez voter pour le concours : Autour du levain, c'est ici, clic !
Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la droite de mon blog, sous le calendrier, vous serez ainsi prévenu par mail chaque fois que je posterais une nouvelle recette.




Repost 0
Published by cuisine-guylaine - dans Pains et viennoiseries
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 10:41



collagebis



Je vous invite tous à venir voter, que vous ayez un blog ou non pour vos 3 recettes préférées au levain.
J'espère avoir récupérée toutes vos recettes, si ce n'est pas le cas, prévenez-moi par mail et je ferais rapidement le nécessaire. Toutes mes excuses pour ce petit incident qui est la conséquence de mon changement d'hébergeur.

Comment voter :

 Choisissez 3 recettes par ordre de préférence, envoyez-moi vos votes :
- soit dans les commentaires, ici,clic !
- soit sur mon adresse mail : linoue@laposte.net

J'aurais le plaisir d'offrir un livre sur le pain à la recette qui comptabilisera le plus de points.
Je vous laisse jusqu'au 16/11 pour voter.
Bonne soirée !

Repost 0
Published by cuisine-guylaine - dans Pains et viennoiseries
commenter cet article
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 19:02

Voici le récapitulatif de vos recettes, je vous remercie toutes pour votre participation, des recettes originales qui vont très certainement inciter toutes celles et ceux qui n'ont pas encore osé faire leur propre levain à franchir le pas.
Je suis toujours admirative devant tout ce qui est boulange, alors bravo à toutes les participantes, il ne me reste plus qu'à tester maintenant  et j'espère bien que vous en ferez autant.
Note : avec mon changement d'adresse, je pense avoir perdu qqs unes de vos participations, si c'est le cas envoyez-moi les liens par mail : linoue@laposte.net
Pour établir une certaine équité, je ne prendrais en compte qu'une seule adresse IP, comme je le fais pour tous les concours que j'organise.
Je vais attendre qqs jours pour lancer le vote pour être sûre que toutes les recettes sont bien dans le récapitulatif.

RECAPITULATIF :

RECETTES AUTOUR DU LEVAIN

Pain pistaches et safran 


1) Du côté de chez Willow




















Pain au levain

2) Chez Pause-Nature


Pain de campagne au levain, au citron et au romarin

3) Chez Bombance



 Amourettes aux graines et germes de blé

4) Chez Inoule

Amourettes

Focaccia aux raisins au levain naturel

5) Confiture Maison






















Boules de Berlin au levain naturel

6) Confiture Maison
























Miche de Pain au petit épeautre germé

7) Ma Nature 2

Miche_au_petit__peautre_germ_


Petits pains en éventails fourrés aux noisettes grillées et raisins secs...au levain !

8) Au Levain (Jane)

DSCF0727


Pain multi-farines au levain de seigle et pomme de terre

9) Cuisine et Couleurs

pain___la_far_de_Chat

Barthe et la mie

10) A l'heure du TheZou



Pain à la farine de petit épeautre

11) Nanou, sa cuisine, sa vie


Baguettes viennoises

12) Les gourmandises de Virginie

DSCN5737










Pain à la semoule et au levain Kayser

13) Croquant-Fondant...Gourmand

Pain___la_semoule_et_au_levain___septembre_2008_007_copie

 Pain aux noix au levain Kayser

14) Croquant-Fondant... Gourmand

Pain_aux_noix_et_au_levain_septembre_2008_020_copie

La Baguette Monge

15) Croquant-Fondant...Gourmand

baguette_Monge_013_copie

 Pain Canadien au Levain Kayser

16) Croquant-Fondant...Gourmand

Pain_canadien_au_levain_Kayser___aout_2008_042_copie

Pain blé, sarrasin, farine de gaudes

17) Chic, ce soir on dîne chez Aliènor




A vous maintenant de départager  vos recettes favorites !
A bientôt pour les résultats !




Repost 0
Published by cuisine-guylaine - dans Pains et viennoiseries
commenter cet article
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 06:51




Aujourd'hui 16 octobre c'est la journée mondiale du pain qui est fêtée pour la 7ème fois,clic !
Vous trouverez de nombreuses informations sur les farines, les céréales, le pain
ici !




Partout dans le monde, le pain, aliment hautement symbolique, est synonyme de partage et de solidarité. Fabriqué à base de toutes sortes de céréales, fruit de la fermentation et d'une cuisson aux multiples variantes, le pain, ce produit universel, a accompagné toutes les civilisations, et trône aujord'hui encore sur toutes les tables.

Aliment de base incontournable pour les uns, produit de luxe et d'équilibre pour les autres, le pain mérite de se voir dédier une journée de fête mondiale. Cette journée est l'occasion toute particulière de parler du pain et des boulangers, de leur histoire, de ce qu'ils représentent aujourd'hui, de leurs projets pour demain... et le pain, c'est d'abord et avant tout un produit qui se déguste, alors profitez-en!

Pour en savoir plus, clic ! 






Voici ma participation pour répondre à l'invitation de Zorra avec ce de pain aux noix, vraiment excellent, à refaire !





Côté marché :

100 g de levain (celui d'Henri Granier)
420 g de farine T 55
80 g de farine de seigle
10 g de sel
1 cc de levure SAF (ou briochin)
2 cs d'huile de noix
120 g de cerneaux de noix






La veille au soir :
Laissez macérez  toute la nuit les cerneaux de noix dans 320 ml d'eau.

Le lendemain :

Dans le bol du robot, mettez dans l'ordre le levain, l'eau des noix, l'huile, le sel, les farines et la levure. Mélangez avec le crochet pétrisseur pendant 7/8 mn à 1, ajoutez les noix concassées grossièrement et continuez de mélanger à 2 puis à 1 pendant environ 5 mn. Laissez la pâte dans le bol du robot ou transférez-la dans un saladier et couvrez avec un torchon, laissez lever pendant environ 2 h dans l'endroit le plus chaud de la maison, la pâte doit avoir doublée de volume.
Sortez délicatement la pâte et déposez-la sur la table légèrement farinée ou sur un silpat.
Repliez -la plusieurs fois sur elle-même en la tapant.

Façonnez-la en boule et déposez-la dans un panier (banneton) en farinant la toile ou bien sur la plaque de cuisson tapissée d'une feuille de papier sulfurisé ou sur un silpat. Laissez à nouveau lever la pâte 60 mn environ, tout dépend de la température ambiante, en la couvrant d'un torchon.
Préchauffez le four 10 mn à 250°C.
Faites les grignes avec un cutter ou autre, mettez un petit  récipient rempli à moitié d'eau sur la plaque du four.
Enfournez et laissez cuire environ 30/35 mn.
Sortez le pain et laissez-le refroidir sur une grille avant de l'emballer dans un torchon.








Imprimer la recette
_________________________________________________________________________

Je profite pour vous signaler que je suis revenue chez over-blog, voici ma nouvelle adresse :
http://cuisine-guylaine.over-blog.com
Pensez à changer vos liens, je vous souhaite une bonne journée.


Repost 0
Published by cuisine-guylaine - dans Pains et viennoiseries
commenter cet article
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 08:20

 

IMG_9000__1280x768_bis

Je vous avais parlé la semaine passée du levain naturel d'Henri Granier, le billet est ici, voici mon premier pain issu de ce levain.

Note : J'ai baissé le thermostat au bout des 30 mn de cuisson et laissez encore 10 mn à 220°C. J'ai aussi ajouté 1 cc de levure SAF (ou briochin) car je n'avais pas les 26 degrés requis même avec le chauffage. Vous n'êtes pas obligé d'ajouter de la levure mais à ce moment-là la levée sera beaucoup plus longue.

IMG_8933__1280x768_bis

IMG_8939__1280x768_bis

IMG_8956__1280x768_bis

Côté marché :

Pour un pain d'un kilo cuit

346 ml d'eau
654 g de farine
208 g de levain
9 g de sel marin

Pour la fabrication du levain et la fabrication du pain, toutes les explications sont ici.

IMG_8949__1280x768_bis

IMG_8961__1280x768_bis

Je profite pour vous rappeler que vous avez jusqu'au 10 octobre pour m'envoyer votre recette au levain, tous les détails sont ici. J'accepte plusieurs recettes. Je vous attends encore nombreux(ses) !

Pour une recette 100% levain, c'est ici, clic ! C'est un pain que j'ai fait pendant environ 3 ans avec le même levain. Je n'ajoutais jamais de levure mais les levées étaient de 10 à 12 h en général. J'ai refait ce levain dernièrement (Prosper) mais maintenant pour faire le pain j'ajoute 1 petite cuillère à café de levure SAF et je laisse lever 2 h 30 au total, c'est donc plus facile à gérer.

IMG_8965__1280x768bis_

 

 

Repost 0
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 08:00

Je viens de relire le livre d'Henri Granier : Apprendre à faire son pain au levain naturel, un livre très intéressant avec beaucoup de conseils. Voici un petit résumé de ce qu'il faut retenir en espérant que cela vous sera utile pour vous décider à faire votre premier levain. Vous verrez vous ne le regretterez pas et c'est bien plus simple qu'il n'y paraît. Le plaisir de faire son pain, la fierté éprouvée lorsque celui-ci sort du four et cette bonne odeur qui inonde la cuisine, que du bonheur !

Bon, j'espère vous avoir convaincu et que vous allez lire la suite, même si c'est un peu long, en définitive c'est assez simple tout de même.

Tout d'abord le matériel nécessaire :

Un grand saladier (ou le bol du robot)

Un bol en grès pour conserver le levain chef

Un thermomètre à eau pour contrôler l'eau, la farine, la pâte

Une balance ou un doseur gradué

Une cuillère en bois, un coupe pâte

Un minuteur pour contrôler les temps de pousse et la cuisson

Un petit récipient (ou un vapo) pour le coup de buée

Un paneton rond (petite corbeille en matière naturelle)

comme l'osier, doublée de toile ou coton-lin pour le temps de l'apprêt du pâton

Un bol de farine (pour fariner la table, les mains et le tissus)

Une fine passoire pour saupoudrer le pâton avant la coupe

Torchons en coton-lin pour couvrir le pâton et conserver le pain

Une lame de rasoir (ou incisette) pour réaliser les grignes sans déchirer le pâton

HG conseille aux débutantes d'utiliser la farine Bio Bise T 80 pour faire leur 1er pain. Comme sel, il utilise du sel marin : Sel de Guérande, Noirmoutiers, Ile de Ré.

Préparation du levain selon Henri Granier :

Dans un petit bol en grès mélangez à l'aide d'une cuillère en bois, 1cs de farine bio T 110 ou T 150 avec autant d'eau de souce (pas d'eau minérale).

Couvrir d'un linge. Laissez à température ambiante, l'idéale c'est 20 à 26°c.

Vous comprendrez que c'est la raison pour laquelle il est plus facile de démarrer son levain en été. Toutefois ne jamais exposer le levain à une chaleur direct.

Au bout de 2 à 3 jours le mélange a gonflé, voire doublé de volume.Il faut alors le nourrir, une opération que vous devrez répéter régulièrement tout au long de la vie du levain.Il vous faut pour cela ajouter à sa culture de base autant d'eau que de farine.

Marche à suivre : ajoutez 1 cs d'eau à votre mélange, bien diluer. Ajoutez 1 cs de farine T 110 ou T 150 , mélangez le tout de façon homogène. En règle générale, il vous faudra le faire tous les 3 ou 4 jours.Si vous en prenez soin, vous le garderez de nombreuses années.

Comment faire son 1er pain :

Pour un pain d'1 kilo cuit (1,2 kg de pâte), il vous faut :

- 346 ml d'eau de coulage

- 654 g de farine

- 208 g de levain

- 9 g de sel marin

1) Préparation du levain :

Tout d'abord préparez le levain. Transférez le levain-chef en totalité dans un grand saladier qui fera office de pétrin.

Ajoutez eau + farine dans les mêmes proportions de manière à avoir 208 g de levain pour préparer votre pain + une petite quantité pour le levain chef, (que l'on conserve toujours dans un petit bol en grès recouvert d'un linge) c'est à dire au total environ 300 g.

Prélevez en premier votre levain-chef en réservant les 208 g dans votre saladier pour la fournée.

2) La montée du levain :

Mettez un linge sur le levain et laissez-le se développer pendant environ 2 h. Il léve, gonfle puis retombe comme un soufflé, le levain est prêt pour la pétrissée.Chauffez l'eau de coulage  à 27/29 °C et y dissoudre le sel. Versez sur les 208 g de levain, mélangez avec la cuillère en bois.

Pétrissage à la main :  Ajoutez les 654 g de farine (qui doit être à 20/22°C). Pétrissez avec les mains pendant 5 mn. Etirez ensuite la pâte 3 à 4 fois de suite en la prenant dans vos mains (comme si vous jouiez d'un accordéon) mais sans la déchirer.

Repos de la pâte : Laissez reposer dans le saladier 10 mn.

Soufflage :

Il est important d'incorporer de l'air dans la pâte. Pour cela, saisissez la boule de pâte de la même manière qu'un ballon. Avec les doigts, approfondissez doucement une cavité sur le dessous comme si vous vouliez retourner une poche. Refermez le creux qui s'est empli d'air en reformant la boule. Faites-le 4/5 fois, cela ne doit pas durer plus de 2 mn.

Pâtonnage :

Fariner légèrement vos mains et En 1 mn faites une belle boule, lisse et douce, soudez les bords rabattus avec les doigts. Déposez le pâton dans le saladier, clé vers le bas. On appelle clé le point de fermeture de la boule de pâte. Mettez un linge sur le dessus.

Le pointage :

Il varie entre 2 à 3 heures. (avec une température de 26°C)

La pâte va doubler, voire tripler de volume.

Le Boulage :

Aplatissez un peu le pâton avec la paume de la main, une partie du gaz carbonique va se libérer. Repliez-le sur lui-même pour introduire à nouveau de l'air dans la pâte. Donnez-lui la forme d'une boule et déposez-le dans le paneton fariné en n'oubliant pas de mettre la clé vers le haut, déposez un torchon sur le dessus ou rabattez les côtés du torchon si celui-ci est assez grand.

L'apprêt :

Il va durer entre 1 à 2 heures, tout dépend à chaque fois de votre température ambiante. Il faut savoir que c'est au pointage d'être plus long que l'apprêt et non l'inverse.

Préchauffez votre four 10/12 mn avant la fin de l'apprêt à 250°C.

Pour le fleurage :

C'est un mélange composé pour moitié de semoule de blé grosse et pour moitié de farine, saupoudrez la partie visible du pâton. Cela l'empêche de coller sur la pelle.

Mise en pelle :

Placez la pelle à plat sur le pâton dans le panier et d'une main maintenez fermement la pelle et de lautre le dessous du panier. Retournez l'ensemble. Otez le panier et le tissus, faites délicatement.

Le plus vite possible, farinez le dessus avec une petite passoire.

Coupe :

Incisez franchement et nettement d'un seul jet avec la lame de rasoir. C'est ce que l'on appelle "grignes".

Enfournement :

Une fois le pain enfourné, ne pas retoucher au réglage du four, si à un moment celui-ci vous parait vraiment trop chaud, baissez légèrement le thermostat uniquement durant les 10 dernières minutes de cuisson. Il faut 40/45 mn pour un pain d'un kilo.

Vapeur d'eau :

La création de vapeur d'eau en boulange a pour coutume d'être soigneusement cachée, tel un secret.

Pour être efficace, elle doit être présente dans les premières minutes suivant l'enfournement. Il faut pour cela entrouvrir la poste du four, versez de l'eau froide sur la plaque et refermez très vite la porte pour empêcher la vapeur d'eau de s'échapper.

Demi-tour du pain :

Au bout de 30 mn de cuisson, faites pivoter le côté qui est face à la porte vers le fond du four. Procédez avec une pelle ou des gants, la croûte est brûlante, elle approche les 200°C.

La sortie du pain :

Sortez le pain du four et vérifiez sa cuisson en toquant (comme on le fait sur une porte) pour s'assurer que celui-ci sonne bien le creux.

Brossage :

Avec une brosse dure en fibres végétales, frottez énergiquement son talon. Votre pain est propre.

Le ressuage :

Laissez le pain correctement refroidir dans la pièce même où il a été cuit en veillant que l'air circule autour de lui. Attendez avant de le consommer que son ressuage soit terminé si vous ne voulez pas avoir de problèmes d'estomac.

Bon à savoir : pour l'entretien du tissus en lin ou coton-lin, il faut le laver à l'eau bouillante uniquement, le frotter et l'étendre tel quel Pas de lessive, pas de savon, pas de rinçage à l'eau froide, pas de repassage Les fibres se resserrant ou se relâchant, la capacité respiratoire du tissage serait modifié.

Pour d'autres recettes de levain, clic !

Pour ma 1ère recette de levain (Prosper) que j'ai conservé environ 3 ans, c'est ici  !

collagebis

Petit rappel :

Pour le concours sur le levain que j'organise jusqu'au 10/10 tous les renseignements sont sur ce billet, clic !

Repost 0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 09:13

IMG_8542__1280x768_bis

Cette natte briochée a fait notre régal hier au petit-déjeuner puis au goûter, avec les petits dés de pâte d'amande c'est encore meilleur mais il faut la choisir à 50%.

IMG_8547__1280x768_bis

Côté marché :

Pour 10 personnes

550 g de farine

100 g de sucre

250 ml de lait

2 oeufs

100 g de beurre ramolli

10 g de sel

20 g de levure de boulanger

QS de pâte d'amande à 50% (facultatif)

QS de sucre perlé

1 jaune d'oeuf + 1 cs de lait pour dorer

IMG_8552__1280x768_bis

Dans le bol du robot kitchenaid, versez la farine, le sel, le sucre, les oeufs, le lait. Mélangez rapidement, ajoutez la levure (délayée dans un peu de lait), pétrissez  à vitesse 1, lorsque la pâte se décolle des bords, ajoutez le beurre ramolli (ou à température ambiante) et coupé en morceaux, pétrissez à nouveau. Il faut compter environ 15 mn au total pour le pétrissage.

Laissez la pâte dans le bol, mettez un torchon sur le dessus et attendez environ 1 h/1 h 30, il faut qu'elle double de volume.

Divisez cette pâte en 3 parts que vous roulez pour obtenir des pièces de 40 à 45 cm de long que vous tressez ensemble. Tout dépendra de la longueur de votre plaque. Vous pouvez aussi diviser cette pâte en 6 pièces et faire 2 nattes mais à ce moment là, faites cuire moins longtemps, environ 25 mn. Coupez la pâte d'amande en dés, si vous souhaitez en mettre et incorporez ces petits dés au fur et à mesure dans la natte que vous tressez.

Laissez lever à nouveau, environ 1 h, le volume doit doubler.

Préchauffez le four à 180°C.

Dorez à l'oeuf, saupoudrez de sucre perlé.

Enfournez pour environ 40 mn .

Sortez du four et laissez-la refroidir sur une grille.

IMG_8544__1280x768_bis

IMG_8558__1280x768_bis

IMG_8551__1280x768_bis

imprimer la recette

_________________________________________________________________

Eiguisheim, et ses vieilles ruelles tortueuses fleuries est un village typiquement viticole, il se trouve à 5 km de Colmar. Un parcours touristique de 30 mn permet de découvrir ces maisons typiques, à colombages, situées à l'intérieur des remparts.

IMG_7487__1280x768_

IMG_7466__1280x768_

IMG_7467__1280x768_

IMG_7521__1280x768_

Pour continuer la visite sur mon blog photo, clic !

Repost 0

Présentation

  • : Cuisine Guylaine
  • Cuisine Guylaine
  • : Cuisine simple et rapide, au fil des saisons avec des produits bio ou de terroir, plus de 5000 recettes, toutes sont testées. Une catégorie : "Assiettes de fêtes" et une autre "A vos paniers gourmands" vous seront utiles pour les fêtes de fin d'année. Je suis Conseillère Guy Demarle, n'hésitez pas à me contacter !
  • Contact

Rechercher

Contactez-moi

Contactez l'auteur

 
 
 
 
 Conseillère Demarle
 
Tout savoir sur le Cook'in
cookin.jpgTout savoir sur les produits
guy-demarle.jpg  Consultez le catalogue en ligne
 
 
 
Gourmandises
Vente en ligne de produits consommables
code réduction PAL13678 
logo-demarle.gif

Autres blogs

Cuisine guylaine (1er blog)
Photo guylaine

Mes blogs amis

A Mes Nuits Blanches
A turtle in a kitchen
Adelirose
Amuses bouche, Sylvieaa
Atelier pain
Bernie's crumble
Bio gourmand

Blog ô délices
Blogs à croquer
C'est moi qui l'ai fait
Chef Damien
Chef la recette
Chez Réquia
Chocolat & Caetera
Chroniques gourmandes
Cléa cuisine
Cocopassions
Cook show
Cookbook addict
Couverts et découvertes
Croque en bouche
Cuisine Campagne
Cuisine et couleurs, Irisa
Cuisine plurielle
Cuisine sauvage
Cuisiner en ligne
Du Tableau au Fourneau, Annie

Ecole Dosnon nos recettes
Eryn et sa folle cuisine
Face food
Fidji Passion Boulange
Flexipaninie
Food Box, Lili63
France Chef.TV
Fureur des vivres
Gato Azul

Gérard Rabaey
Grignotages sauvages
Grignote et Barbotine
Jasmine cuisine
Jeux de goûts
Khobz Dar, Madjy
La boîte à gâteaux
La boîte à sardines
La bouche pleine de carotte
La bouilloire bavarde
La casserole carrée
La cuisine de Mercotte
La cuisine de Monique
La pâtisserie gourmande de Philippe
La popotte des potes

La table de Pascaloue

La table des chefs
La table monde
La tartine gourmande
Le blog de Lacath
Le blog de l'atelier des chefs
Le blog de Noël
Le blog de Régis Bulot
Le carrefour
Le pétrin
Les bonheurs de Senga
Les bonnes recettes d'Adelirose
Les desperate housewives
Les gourmandises d'Isa
Les petits plats de Trinidad
Les sucreries de Bulle
Ligne et Papilles, Lavande
Mais pourquoi est-ce que ...
Mais qu'est-ce qu'on mange, ce soir ?, Hélène
Mirliton
Miss Patelière
Passe-moi ta recette
Passion culinaire, Minouchka
Péché de gourmandise
Popotte entre potes
Recettes de chef (le journal de Julien Binz)
Sensation cuisine
Sooishi cuisine
Talons hauts et cacao
Tasca da elvira
Topmiam
Vanessa cuisine

Rendez-leur visite

Blogothèque

                                                                  Top blogs de recettes

lexiophiles-adv-cal-7

Etoileblog.JPG 

 

Partenariat
Logo VIGNOLIS

Epicerie-fine-EpicesetSaveurs.com-cuisine-Guylaine.jpg
banniereblog.jpg
image001
telechargement.jpg
Logo La cuisine à Lydia 

                                                                           logo-cooknblog.jpg

logo-fond-transparent.png
 300px-Fleury_Michon.svg.png

Blogs

Blogs à Croquer

 

Feedjit

 

Technorati Profile